vendredi 13 septembre 2019

La rentrée des Fêlés de l'orthographe

70 adhérent(e)s à la séance de rentrée



Prochaines séances (Portes ouvertes) :
  • Vendredi 20/09 (20h15 - 22h15)
  • Vendredi 27/09 (14h - 16h)
  • Vendredi 4/10 (14h - 16h)

samedi 25 mai 2019

Dictée UNAFAM 2019


Le texte :


Quimper

Cité agréable, rieuse et pleine de souvenirs tant poétiques que légendaires, Quimper se révèle une ville où foisonnent des figures célèbres.
Pensez au roi Gradlon dont la statue équestre s’élève, fièrement, entre les flèches de la cathédrale gothique aux archivoltes admirablement élancées. Ce roi en fuite, sur la mer en furie, a payé cher les frasques éhontées de sa fille Dahut, dévergondée, amorale, inconséquente amoureuse qui livra Ys, la ville ceinte d’épaisses murailles, à Satan… Gradlon, dit-on, termina sa chevauchée là où s’établira la capitale de la Cornouaille armoricaine.
Mais, Quimper c’est aussi la patrie de René Laënnec, l’inventeur du stéthoscope. Voici ce que raconte la petite histoire : à chaque extrémité d’un tronc d’arbre couché se trouvait un enfant ; le bois conduisait leurs cris ; ainsi, notre médecin quimpérois eut l’idée d’écouter les battements du cœur humain. Des inventions de génie peuvent  parfois être le fruit du hasard. (Fin pour les lycéens)
N’oublions pas les faïences ! Combien de Bretons possèdent, qui un pichet, qui un plat quadrilobé ou le fameux bol à oreillettes qu’un parent attentionné leur a offert et sur lequel figure leur prénom, objets reconnaissables  aux décors de palmettes, aux personnages rouge grenat ainsi qu’aux entrelacs de feuillages.
Placée dans une encoignure  d’une maison moyenâgeuse, une statuette, sorte de pietà en faïence dans des camaïeux de bleus pâles, veille sur les passants qui déambulent, guillerets, dans le lacis des ruelles des quartiers historiques.
 Pour les confirmés et les champions. On n’aurait nulle peine à  y situer l’ancienne échoppe d’un enlumineur ou d’un joaillier, tous deux vêtus d’un surcot de laine, de braies marron, le béret de guingois. Pour peu que notre imagination s’évade vers les lointaines années du Moyen Âge, c’est une accorte dame au bliaud bordé de petit-gris qui nous accueillerait pour nous faire contempler des miniatures ou des jolies bagues d’ambre doré.
Voici le moderne agencement des commerces dans les logis d’autrefois. Avant-garde et passé font alors bon ménage. C’est ainsi que le visiteur peut percevoir Quimper : une alliance de grâce, de légèreté, de vie trépidante et une solide appartenance à des années chargées d’histoire. Ajoutez-y le prestige d’une préfecture, d’un théâtre, d’une cathédrale et celui d’un festival chatoyant où sonnent les bagadou.
« Quimper, où les canards sont bleus … », chante Gilles Servat. Joyeuse formule poétique que n’eût pas reniée Max Jacob, poète de Quimper. Cette dictée ne veut pas l’oublier.
Mais ceci est une tout autre affaire …
Texte écrit par Nicole Le Roux, relu et validé par Henri Le Guen, tous deux membres des Fêlés de l’orthographe
Variantes : Is – Dahud – bliaut – piéta – joailler –Moyen-Âge -  des camaïeus



Le lexique

Une archivolte
Ensemble des voussures d'une arcade, d'un portail.
Inconséquente amoureuse
Qui ne calcule pas les conséquences de ses actes ou de ses paroles.
écervelé, étourdi, imprudent, irréfléchi, léger.
La ville ceinte
Personne ne sera tombé dans ce petit piège ! Ys n’a rien d’une ville sainte !
La Cornouaille armoricaine
À ne pas confondre avec la Cornouailles anglaise ! (avec un  « s »)
Aux décors de palmettes
Ornement en forme de feuille de palmier.
Aux personnages rouge grenat
Règle des adjectifs de couleur. Deux adjectifs pour une seule couleur : invariabilité des deux adjectifs.
Un entrelacs
Ornement composé de motifs entrelacés, dont les lignes s'entrecroisent et s'enchevêtrent.
Une encoignure
Angle intérieur formé par la rencontre de deux pans de mur. coin.
Un camaïeu
Peinture où l'on n'emploie qu'une couleur avec des tons différents
Un camaïeu de bleus pâles
« bleu » est ici un substantif.
guilleret
Qui manifeste une gaieté vive, pétulante. folâtre, frétillant, fringant; gai*, vif
Le lacis des ruelles
Réseau. Un lacis de ruelles. labyrinthe. Homonyme : lassi (Boisson indienne )
On n’aurait nulle peine
Ne pas oublier ce n’ de la négation !
Une échoppe
Petite boutique, ordinairement en appentis et adossée contre un mur
L’enlumineur
Artiste spécialisé dans l'enluminure. miniaturiste
Un surcot de laine
Anciennement, vêtement porté sur la cotte, au Moyen Âge.
Des braies (nom fém. plur.)
Anciennement, pantalon ample, en usage chez les Gaulois
Le béret de guingois
Fam. De travers. obliquement.
Une accorte dame
Vx ou littéraire. Gracieuse et vive. agréable, aimable, avenante.
Un bliaud (bliaut)
Longue tunique portée par les hommes et par les femmes au Moyen Âge.
Le petit-gris
Écureuil de Sibérie; fourrure très douce de cet animal, gris ardoisé. vair.
L’ambre doré (nom masculin)
Ambre jaune : résine fossilisée d'origine végétale, dure et transparente, qui a la propriété de s'électriser par frottement. succin. Collier d'ambre
Les bagadou
Pluriel breton de bagad.
Gilles Servat
Né le 1er février 1945 à Tarbes, auteur-compositeur-interprète français, ardent défenseur de la culture bretonne mais également d'autres langues celtiques. C'est aussi un poète, dont le début de carrière a été marqué par la chanson La Blanche Hermine qui est devenue un symbole en Bretagne.
Max Jacob
Max Jacob, né le 12 juillet 1876 à Quimper et mort le 5 mars 1944 à Drancy, est un peintre, poète moderniste et romancier français.
Précurseur de Dada puis du surréalisme sans y adhérer, il bouleverse de son vers libre et burlesque la poésie française dès 1917, après avoir renoncé à sa carrière de journaliste




samedi 26 janvier 2019

15e championnat du Finistère d'orthographe
Samedi 23 mars 2019 (14h à 17h)
Bourg-Blanc (MTL)